Pages

à la une

L’année 2020 sera certainement marquée dans les annales pour très longtemps. Comme traditionnellement le premier janvier, nous nous sommes souhaités une bonne année et surtout une bonne santé. Or à cette période, nous avions déjà l’écho de ce fameux virus, là-bas en Chine. Et puis voilà que les premiers cas infestés se sont rapprochés inlassablement : Italie, Espagne et tant d’autres, le virus était à notre porte, allait-il s’arrêter à la frontière comme le fit, le fameux nuage de Tchernobyl, nous en étions tous convaincus ! La France touchée à son tour… mais dans l’Est. On n’y croit pas encore. Pendant ce temps, les Agences Régionales de Santé comptent les nouveaux cas d’infection, le nombre de décès. Les soignants ne savent plus où donner de la tête, heureusement tous les soirs ils sont portés aux nues ! Lors du confinement nous avons redécouvert ce qu’était la nature, la vraie : plus de bruits de toutes sortes, ces bruits dirait-on ordinaires des moyens de transport, mais aussi tous ces bruits qui nous polluent la vie, les bruits de ces engins motorisés qui déferlent dans nos campagnes et qui détériorent nos chemins. Au début de l’été la vie a repris son cours, mais pas comme avant et puis la deuxième vague est arrivée : combien de malades, combien de morts. Notre commune n’a pas été épargnée par cette contagion, nous comptons de très nombreux cas COVID 19, où les personnes ont été très fatiguées et malheureusement nous avons compté des décès dû à cette infection. Continuons de respecter les gestes barrières, si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour les autres, c’est ce qu’on appelle la solidarité, ça ne coûte rien. Le Maire , Guy Martinet.