Xavier Paret

L'exploitation est composée de 45 ha de prairies permettant de faire paître les bêtes du printemps à l’automne et de produire le foin pour la période hivernale. Le reste de la surface permet de cultiver des céréales. La moitié des céréales est utilisée pour compléter l’alimentation du bétail. 10 ha sont plantés de maïs qui sont ensilés puis servent également à nourrir les vaches. Le troupeau comporte 27 vaches laitières. Ce sont en très grande majorité des Prim-Hostein (noires et blanches) qui sont connues pour leur production de lait élevée. En effet, elles produisent 216 000 litres de lait annuellement. Ce lait est « ramassé » tous les 3 jours par la société ORLAC (Candia Yoplait). Le lait est en totalité préparé par cette société pour être utilisé sous sa forme liquide (pas de transformation). Le lait est analysé à chaque ramassage. Lors de ce contrôle le taux de matières grasses, de matières protéiques et la présence d’antibiotiques sont mesurés. Si les 2 premiers critères améliorent la qualité du lait, le troisième doit être égal à 0. Si ce n’est pas le cas, le lait est détruit. En hiver, les vaches sont nourries avec le maïs de l’ensilage, du foin, de l’enrubannage et de la farine de céréales. Lorsque qu’elles peuvent sortir, les vaches paissent et leur alimentation est complétée par de l’ensilage de maïs et un peu de foin sec. La durée de production d’une vache laitière est de 6 à 7 ans. Le remplacement est assuré par  les 30 génisses nées et élevées à la ferme en permanence. Les veaux mâles ainsi que les vaches ayant atteint la limite d’âge  sont vendus pour la viande aux marchands de bestiaux.

Emplacement
69700 Loire-sur-Rhône